Chers clients, chers habitants de Lavey et environs

Après près de 40 ans d’activité commerciale dans le monde informatique, j’avais envie de changer le décor et de me lancer dans une nouvelle aventure. Mon épouse, de formation hôtelière, travaille depuis plus de quinze ans dans la restauration et possède la patente valaisanne. Ainsi est née l’idée de nous lancer dans une entreprise familiale dans le domaine gastro-alimentaire. Dans ce contexte s'est présentée l'opportunité de reprendre l'épicerie de Lavey-Village.

Notre objectif est d’offrir aux habitants du village un lieu d’approvisionnement de proximité et convivial, avec un choix complet de produits alimentaires de qualité, boissons et produits ménagers. Nous voulons être une vraie alternative de consommation par rapport aux grandes enseignes et aux grands centres.

Pour cela, nous nous efforçons de travailler au maximum avec des producteurs de la région et d’offrir des produits de qualité.

Horaires d'ouverture étendues (le soir et le dimanche) ainsi que les valeurs humaines, la proximité, les relations avec les voisins et l'écoute (ajout / fourniture de produits sur demande) sont des priorités importants.

Alessandro Zehnder
Gérant

Chers habitants,

La municipalité pense qu’une épicerie est vitale pour un village qui ne souhaite pas devenir un dortoir. C’est aussi un moyen de garder un lien social entre toutes les générations. Dans cette optique, elle offre des conditions de loyer favorables pour le maintien du marché de Lavey-Village.

Lors de ses échanges avec M. Zehnder en vue de la reprise de l’épicerie, la municipalité a pu constater qu’il connaissait parfaitement les défis qu’il devrait relever et que sa démarche pour y parvenir se voulait enthousiaste, qualitative et professionnelle.

Au nom de la municipalité et en mon nom, je souhaite donc plein succès à M. Zehnder et à son épouse dans leur entreprise car leur réussite sera également la promesse pour nous d’avoir durablement une épicerie au village.

Pour y parvenir, il serait évidemment souhaitable qu’en cette année olympique, tout le monde joue le jeu et s’arrête de temps à autre pour faire quelques courses à l’épicerie. Je vous y encourage fortement et vous en remercie.

Yvan Ponnaz, syndic